Est-ce que je fais beaucoup de photo ?

Est-ce que je fais beaucoup de photo ?

Depuis plus de 3 semaines ma jument Opale a un souci de santé qui nécessite des soins 4 à 6 fois par jour (et jusqu’à 2 visites vétérinaires par semaine). Autant vous dire que ce souci a totalement chamboulé mon quotidien et a impacté mon travail de photographe. Ce qui m’a fait réfléchir sur mes tâches quotidiennes, mon organisation, mes horaires… et sur comment était réparti mon temps de travail jusqu’ici. Je vous en parle dans cet article !

.

Répartition de mon temps de travail en 2021

.

infographie répartition des tâches du photographe indépendant

.

L’infographie ci-dessus vous montre la répartition de mon temps de travail. Ce graphique se base sur mes données personnelles de l’année 2021, en prenant en compte uniquement la partie photographie de mon travail (car j’ai aussi travaillé sur de la vidéo, des sites web et des logos l’année passée).

.

Les séances photos (28%)

Les séances photos restent la tâche qui me prend le plus de temps dans mon travail. Mais dans l’ensemble, cela représente environ un quart des missions que je fais pour mon activité. Dans l’appellation « séance photo » je compte :

  • le moment du shooting, c’est-à-dire le temps réel que je passe à l’extérieur avec mes clients
  • le tri et la sélection des photos, qui me prend entre 30 et 50 minutes par séance
  • la création des galeries, que ce soit la galerie de sélection ou la galerie avec les photos finales
  • les retouches
  • le packaging des impressions, parce que mes forfaits incluent des impressions 13x18cm (à l’exception du forfait « MINI »)

.

La communication (25%)

Un jour un de mes professeurs m’a dit « Un bon photographe qui ne partage pas son travail ne gagnera pas d’argent. Et un mauvais photographe qui montre son travail vivre de son activité » (grosso modo). La communication est une tâche primordiale pour tout entrepreneur. Dans la communication je regroupe :

  • Le temps passé sur les réseaux sociaux
  • La création des visuels pour les publications, les affiches, les flyers …
  • La newsletter
  • La rédaction des articles de blogs et la mise à jour de mon site

Et tout ce qui touche à la réflexion, la mise en place et la création de ma communication (c’est très large !)

.

Le contact client (13%)

Le contact client est aussi une grosse partie de mon travail. Le contact client, c’est à la fois répondre aux mails et aux messages, l’organisation des séances photos réservées et le suivi après réception des photos. C’est la partie où je pêche un peu de temps en temps, à cause d’une petite anxiété. Mais je travaille dessus pour m’améliorer et fluidifier ces tâches !

.

L’administratif (12%)

Le nom parle de lui-même… et c’est souvent la partie jugée la moins fun par les entrepreneurs. La vérité c’est que j’aime beaucoup l’administratif 🙈. Dans l’administratif il y a :

  • L’organisation de mon temps : la planification de ma semaine, l’organisation des déplacements, etc …
  • La comptabilité et les déclarations de revenus à l’URSSAF
  • La rédaction des contrats, des devis, des factures (j’avoue je n’aime pas faire ça du tout !)
  • Le suivi de mes statistiques d’entreprise (combien je gagne, combien je dépense, combien de temps je travaille, si je tiens à jour ma communication, etc …)
  • L’édition des bons cadeaux, dont le design va bientôt changer !

.

Les déplacements (12%)

Ça pourrait presque compter dans les séances photos, car si je me déplace c’est pour aller à votre rencontre et créer les images. Mais en réalité, les déplacements sont du temps « inutilisable » et « perdu » … parce que je conduis et que je ne peux rien faire en même temps (à part avoir des discussions dans ma tête sur des sujets d’article de blog par exemple 🙄). Et vous voyez, les trajets en voiture me prennent autant de temps que la partie administrative… not fun 👎🏻

.

La formation (12%)

En réalité, j’appelle plutôt ça du « développement personnel », qui regroupe beaucoup de formations, mais aussi les moments où je lis des articles de blog, regarde des vidéos et m’informe sur des thématiques liées à mon activité. Ce sont des moments plus cool, où je « nourris mon âme » et développe mes compétences. Même si c’est sympa, ça reste du travail et pas du temps OFF.

.

Et voici à quoi ressemble mon quotidien en tant que photographe indépendante. Est-ce que vous vous attendiez à aussi peu de photographie ? Être entrepreneur, peu importe le métier, demande beaucoup de polyvalence et de développer des compétences diverses et variées en plus de son corps de métier.

.

Tu as aimé l’article ?
Tu peux me laisser un commentaire ou partager l’article sur ton réseau social préféré !

À très vite,
Faustine 🌿

L’expérience d’une séance photo : Carla & Samira

L’expérience d’une séance photo : Carla & Samira

L’expérience d’une séance photo… raconté par le client ! C’est l’article que je vous propose aujourd’hui avec le retour de Carla, qui a fait une séance photo avec sa jument Samira.

.

En février, j’ai réalisé une vingtaine d’interviews dans lesquels j’ai pu échanger avec certains d’entre vous à propos de vos animaux, des souvenirs que vous avez avec eux et des séances photo. Lors de mon échange avec Léna, elle m’a parlé de son besoin d’en savoir plus sur le déroulé d’une séance : Comment ça se passe pendant la séance ? Comment faire si elle est stressée ? Qu’est-ce qui peut arriver si ces chiens ne tiennent pas en place au moment des photos ?

L’idée a fait son bout de chemin dans mon esprit : plutôt que de vous raconter une séance photo uniquement de mon point de vue, je vais vous partager l’expérience qu’ont vécu les personnes que je photographie avec leurs animaux. Parce que ce sont eux les mieux placés pour vous raconter l’expérience d’une séance photo du début à la fin.

.

.

Pour ce premier article, je vous présente la séance de Carla et sa jument Samira. J’ai rencontré ce couple en mai 2021 lors de ma tournée sur la région toulousaine. J’avais déjà échangé avec Carla sur mes réseaux sociaux, et j’étais très touchée d’apprendre qu’elle souhaitait profiter de ma venue dans sa région.

« Je connais ma jument depuis 12 ans maintenant, j’ai énormément de bons souvenirs avec elle mais rien qui restera de visible. J’ai évidemment plein de photos prise à la va vite avec un téléphone mais aucune belle photo de nous deux. J’ai depuis longtemps voulu faire une séance photo pour garder des images des jolis moments qu’on vit tous les jours mais j’ai mis un moment avant de me décider. En faisant faire des photos, je voulais quelque chose qui reste dans le temps et que je garderai toujours avec moi. J’ai quelques photos de Samira et moi en course d’endurance que j’aime beaucoup mais ce n’était pas ce genre de photos que je voulais pour une séance, je voulais vraiment quelque chose qui représenterait notre relation au quotidien. Je ne voulais pas spécialement de photos théâtralisées comme on peut le voir avec des jolies robes et des super poses mais qui ne me ressemble pas vraiment, je voulais quelque chose d’intime, de doux, qui représente tout l’amour que je lui porte. »

.

L’organisation de votre séance photo

Quand vous me contactez pour avoir plus d’informations sur les séances, ou directement pour réserver une date, je vous demande toujours plus d’informations sur votre projet et vos envies pour vos photos. Tout d’abord pour en apprendre un peu plus sur vous et vos animaux, et surtout pour savoir si je peux remplir vos attentes. Il m’arrive parfois de refuser une séance et de vous rediriger vers d’autres collègues qui correspondent plus à vos envies.

Et quand votre choix est fait, nous passons à l’organisation de votre séance. Pour moi, c’est vraiment une étape importante : je comprends mieux votre histoire avec vos animaux, comment est leur caractère, ce que vous faites ensemble, et ce que vous voulez faire pendant votre séance photo. À partir de ça, je vous propose un déroulé pour la séance, par quoi nous commencerons, quels lieux sont propices aux photos et comment bien vous préparer. C’est aussi la première étape pour briser la glace, et se connaître un petit peu avant le jour J !

.

« J’étais un peu stressée avant la séance, je n’aime pas du tout être prise en photo et j’appréhendais que Samira fasse l’andouille et que ça ne donne pas grand chose. Je me rappelle que tu m’avais envoyé peu de temps avant la séance un petit message avec le déroulé de celle-ci qui m’avait beaucoup rassuré, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avant. J’avais aussi quelques craintes par rapport au fait de ne pas savoir quoi faire pendant la séance et d’être mal à l’aise avec l’appareil photo, tu m’avais expliqué que tu te mettais assez en retrait pour qu’on puisse être dans notre bulle et ça m’a vraiment mis en confiance. Tu avais vraiment les bons mots pour rassurer et c’était très agréable.« 

.

Le déroulé de la séance photo

La séance de Carla était la première de la tournée. J’avais un peu plus d’une heure de route depuis mon logement, et je suis passée par des endroits très jolis. La séance était en milieu de matinée. Ce n’est pas mon moment favoris pour les photos, mais lors d’une tournée je dois m’adapter à la distance et aux nombres de places limitées. Par chance, quelques beaux nuages donnaient une belle texture au ciel, laissant le soleil passer de temps à autre.

« Je me rappelle qu’il y avait pas mal de nuages le jour de la séance et tu m’avais expliqué que ça rendait souvent mieux qu’un grand soleil, j’en suis aujourd’hui très contente car ça fait une ambiance onirique que j’aime beaucoup. Samira est une vraie pile électrique, j’avais peur qu’elle bouge dans tous les sens. Vu que tu es très calme et douce on s’est de suite posée toutes les deux et on a pu commencer la séance. Je me rappelle qu’on a commencé dans le jardin, à côté de la cabane dans laquelle je jouais petite, qui est un endroit très arboré que j’aime beaucoup. Je me suis directement sentie à l’aise, Samira était très calme et on était toutes les deux dans notre bulle.« 

On est ensuite parties dans un champ à côté et j’ai vraiment eu l’impression d’être seule avec ma jument et de pouvoir la regarder pour ce qu’elle est vraiment. On a eu un début d’histoire assez compliquée toutes les deux mais aujourd’hui ce n’est que du bonheur et énormément d’amour et je trouve que c’est ce qui ressort le plus dans tes photos. On est restées un bon moment dans le champ toutes les 3 où tu as su nous guider, c’était très fluide et rassurant comme accompagnement.« 

.

Au début de la séance, je vous indique mes petits trucs et astuces pour bien se placer et comment poser, mais surtout je vous dis de profiter de ce moment pour être avec votre animal. Je suis plutôt discrète, j’observe beaucoup et j’attends… j’attends que les choses se passent. J’aime cette idée de vous laisser dans votre bulle, faire les choses que vous faites naturellement. C’est dans ces petits instants que se trouve, à mes yeux, l’essence de votre relation.

.

« On est ensuite passées aux photos de Samira lâchée dans son pré pour faire des photos en liberté. Elle bouge très bien et est très expressive et j’avais vraiment envie de photos d’elle où on la voyait s’exprimer. J’ai beaucoup apprécié le fait que, quand elle a commencé à s’exciter d’être séparée de ses copains, tu as choisi d’arrêter la séance et de faire passer son confort avant le fait d’avoir plus de photos. Je garde vraiment un très bon souvenir du déroulé de la séance et tu as beaucoup aidé à « dédramatiser » le fait de poser devant un appareil photo. »

La liberté est toujours un moment incertain pour moi, car je ne contrôle rien. Je ne sais pas où va aller le cheval, à quelle vitesse, comment il va réagir… mon but est de trouver l’emplacement qui couvre un maximum de possibilités. Quand nous avons lâché Samira, ça a été une explosion que j’avais plutôt anticipée puisque j’ai exactement la même à la maison 🙄  Mais je sais que ça peut vite devenir « trop ». Dès que je sens que le cheval en a assez, où qu’il a besoin de redescendre dans ses émotions, on arrête et cela signe souvent la fin de la séance. On le laisse brouter, où le reprend pour le ramener dans le calme à ses copains… une grosse caresse et un merci de ma part, pour la générosité et le spectacle que le cheval m’a offert, car c’est toujours un moment privilégié.

.

.

La réception des photos après la séance

Pour vous, la séance est finie. Pour moi, ce n’est que la moitié du travail qui est effectué. Après votre séance photo il me reste 3 grandes étapes :

  • le tri de toutes les photos de votre séance ainsi que la sélection des photos que vous retrouverez dans votre galerie pour le choisir les photos finales
  • la retouche des photos que vous avez choisies, que je retravaille une par une (entre 20 à 30 minutes par photo), et qui sont ensuite livrées dans votre galerie privée
  • et enfin l’impression de vos photos, vérifier les tirages et les couleurs et emballer vos photos pour les expédier chez vous.

« J’étais très impatiente de voir les photos finalisées, surtout avec le reel que tu avais posté sur instagram que je trouve magnifique.

.

Le choix des photos a été honnêtement assez complexe, elles étaient toutes plus belles les unes que les autres et variées. J’en ai pris plus que ce que comprenait le forfait tellement je n’arrivais pas à faire un choix. Je trouve ma jument sublime dessus et tu as vraiment su faire ressortir ce que je voulais, à savoir toute la douceur et l’amour que je lui porte. Je les trouve très intense dans les jeux de regard ou dans les postures que tu as su immortaliser. Je suis ravie d’en avoir choisi plus que prévu, je les aime toutes autant les unes que les autres et je trouve qu’elle représente totalement la relation que l’on a avec Samira.

.

Tous mes forfaits pour les propriétaires d’animaux comprennent des impressions (sauf les forfaits « MINI » qui sont organisés dans les écuries). C’était très important pour moi de vous offrir directement des tirages, parce qu’on a tendance à oublier nos photos dans des dossiers une fois qu’elles ont été postées sur les réseaux sociaux… Alors qu’un beau tirage encadré dans votre maison est tellement plus agréable au quotidien 🥰

J’en ai choisi une pour mettre en fond d’écran de téléphone dès que tu as mis en ligne la galerie, que j’ai toujours en fond d’écran depuis. C’était encore mieux de recevoir les impressions papiers, j’aime beaucoup le papier que tu as choisi qui change du papier brillant qu’on connaît d’habitude. L’emballage était très soigné. Je les ai regardé des centaines de fois et j’aime encore le faire aujourd’hui. J’en ai fait encadrer plusieurs qui trône dans mon salon.

.
Je suis ravie du rendu de tes photos et j’ai tout apprécié du déroulé de la séance. Elles sont vraiment à l’image de ce que je voulais, sans fioriture, douces et authentiques. Je vais me répéter mais quand je les regarde elles représentent vraiment tout l’amour que je ressens pour ma jument et si tu repasses dans le coin je referai appel à tes services avec plaisir. »

.


.

Un immense merci à Carla pour sa confiance, et pour avoir pris le temps de raconter sa séance photo en détail. J’espère que ces mots, associés aux photographies, vous ont permis d’en savoir un peu plus sur le déroulé d’une séance photo. Si vous envisagez de faire une séance photo, vous pouvez toujours me contacter pour me parler de votre projet.

.

Avez-vous envie de voir d’autres récits de séance sur le blog ?

Marine & Finwë : un air de Bretagne

Marine & Finwë : un air de Bretagne

Du 18 au 21 août 2021, j’étais présente en Bretagne pour la tournée photo annuelle de la région. J’y ai retrouvé Marine pour une magnifique séance photo équine que je vous présente dans cet article.

J’avais déjà rencontré Marine lors de ma tournée bretonne en 2020, pour une séance photo avec sa chienne Izya. Une séance où j’ai pu témoigner de la douceur de Marine, et son amour inconditionnel envers sa petite berger australien. Alors forcément, j’étais très heureuse que Marine me recontacte pour une nouvelle séance photo, cette fois avec sa jeune jument Finwë.

.

Bain de soleil en bretagne

.

Cavalière et sa jument noire avec en fond la mer et les bateaux

séance photo équine ensoleillée en bretagne

cavalière et sa jument merens noire dans l'eau en bretagne

portrait d'une cavalière et sa jument merens noire dans l'eau en bretagne

.

Marine avait un lieu précis en tête pour sa séance. Nous nous somme rejoints sur une petite digue naturelle entourée de collines. Ce matin là, le ciel était dégagé et d’un grand bleu. Nous avons commencé la séance avec un soleil encore bas dans le ciel, bien que très fort.

Le matin n’est pas mon moment favori pour les séances photos. Je préfère la fin d’après midi, où nous pouvons nous mettre à l’ombre des arbres, et profiter de la magnifique lumière du soleil tombant. Cette séance m’a donc totalement sorti de mes habitudes, aussi bien par l’horaire que le lieu.

Nous avons commencé par une partie à cheval. Je conseille toujours de commencer les séances à pied, mais puisque Marine avait 40 minutes de balade à faire pour accéder à la digue, nous avons profiter que sa jument Finwë soit déjà toute harnachée pour faire les premières photos monté. Sur la digue naturelle mais aussi dans l’eau, car la marée montait très vite à cet endroit. La suite de la séance s’est déroulée à pied.

.

portrait et complicité

.

moment complice entre une cavalière et sa jument merens noire séance photo équine par faustine gauchet

séance photo équine entre une cavalière et sa jument merens noire

jument merens noire au cabré

portrait jument merens noir en bretagne

.

À pied, j’ai pu observer le magnifique travail de Marine avec sa jument. Une connexion forte qui s’est exprimée en toute liberté … Entre jeux en mouvement, et moments complices dans le calme, nous avons pu créer des photographies très différentes en un peu plus d’une heure (car Marine avait choisi mon forfait « PASSION »)

En tant que photographe et cavalière, j’ai adoré cette séance. Pouvoir admirer le lien entre une cavalière et son cheval en liberté est toujours un moment intense, et de toute beauté (pas de licol ou longe supprimées sur ces photos). Mais cette séance photo équine porte aussi en elle une petite essence de Bretagne. Le lieu, le mélange entre la mer et la terre, la présence de bateaux et maisons en fond (que j’évite autant que possible lors de mes séances). Une nature « sauvage », une jument au look rustique et une cavalière dans une magnifique jupe de cavalière (au style plutôt Ibérique je vous l’accorde … mais tout de même !)

J’ai essayé de rester le plus fidèle possible au moment dont j’ai été témoin, tout en restant dans mon style. Les photographies ont été sélectionnées par Marine, qui a réussi mixer photos naturelles et photos plus « posées ».

.

Coucher sur la plage

.

cheval coucher sur la plage avec sa cavalière

jument merens coucher monté sur la plage

jument merens montée en liberté sur la plage séance photo équine en bretagne

Mon bilan de l’année 2021

Mon bilan de l’année 2021

Dans quelques jours nous fêterons le passage à une nouvelle année. Mais avant de vous souhaiter le meilleur pour 2022, j’ai pris le temps de faire le point sur l’année passée, voir ce qui a été bon … et moins bon.

On est parti ! 🚀

.

2021 : l’année des défis

 

Si je devais qualifier mon année 2021, je choisirai le mot « challenge ». Plusieurs fois je suis sortie de ma zone de confort. J’ai lancé de gros projets et testé de nouvelles choses. J’ai aussi pas mal bougé en France, ce qui m’a permis de rencontrer et d’échanger avec de nouvelles personnes.

.

Les temps forts

.

👍🏻  Le lancement du cours de photographie équine

Ce projet est sorti le 1 mars, exactement pour les 5 ans de mon entreprise ! Cela faisait 1 an et demi que j’avais débuté la création de ce cours. Début 2021, j’ai mis les bouchées double pour arriver au bout de ce grand projet … probablement le plus important en terme de travail.

Le bilan est plutôt positif à mes yeux :

  • 4 cours organisés : Toulouse (article à lire ici), Reims, Morlaix & Strasbourg
  • 8 photographes accompagnées
  • 17 modèles photographiés : 14 chevaux et 3 humains
  • Quelques 2400 photos réalisées

Bien qu’un peu stressée, j’ai adoré partager mes connaissances, échanger et discuter autour de la photographie. J’ai compris que les cours de photographie équine étaient bien plus qu’un simple cours. Ce sont des rencontres riches, et des partages sincères entre passionnés.

.

👍🏻  Les nombreuses tournées photo

Me déplacer en dehors de ma région pour venir à votre rencontre et faire des photos a toujours été un de mes objectifs. Et 2021 fut intense de ce côté : Toulouse (mai), la Savoie (juillet & août), Reims (juillet), la Haute-Loire (juillet), Nantes et la Bretagne (dpt 35, 22, 29 en août), et enfin Strasbourg (septembre).

Les déplacements de 2021 représentent :

  • Plus de 7000 km en voiture (ce qui fait 7 fois Marseille-Lille, pour se donner une idée)
  • 4 cours de photographie, 32 séances photos et presque 8500 photos

Quand on additionne tout, les chiffres sont impressionnants ! Pourtant, ma manière de gérer mes déplacements va radicalement changer pour 2022.

.

👍🏻  La deuxième édition de mon calendrier photo

En 2020, j’avais sauté le pas et créé mon premier calendrier. Cette année, bien que le projet ait été lancé un peu tard, la deuxième édition de mon calendrier est sortie, et c’est une grande fierté. Il me reste d’ailleurs quelques calendriers disponibles. Vous pouvez me contacter si vous souhaitez obtenir votre exemplaire.

Qui plus est, le choix et la retouche des 12 photographies du calendrier ont été fait en LIVE sur la plateforme de streaming Twitch ! (pour voir ma chaîne, cliquez-ici) Une énième sortie de ma zone de confort en lançant pour la première fois un live sur cette plateforme, donnant lieu à plus de 8 heures de vidéo.

Calendrier 2022 "Esprit Cheval" par Faustine Gauchet

.

Et les temps faibles …

S’il y a des hauts, il y a forcément des bas. 2021 n’y fait pas exception !

👎🏻  J’ai stagné sur mes services de communication digitale

Très grosse sortie de ma zone de confort, en 2021, j’ai réalisée de nouvelles prestations : des logos, des supports de communication, des sites internet et la réalisation d’une vidéo. Bien que ce ne soit pas de nouvelles compétences (car je réalise déjà tout ça pour ma propre entreprise), c’était un grand pas pour moi de proposer ces réalisations à d’autres.

Cependant, je me suis aperçue qu’il m’était impossible de mener de front plusieurs activités : les séances photos, les cours de photographie et les coaching retouche, et toute la partie communication (création de logos, supports de communication, sites internet et vidéos). Cela fait trop de choses à gérer pour une seule personne. La création de nouveaux process* , des réflexes à acquérir pour chaque activité, de nouvelles façons de faire, des réseaux sociaux en plus à alimenter …

*process = mot anglais, désigne un ensemble d’étapes pour aboutir à un certain résultat. Aussi utilisé en industrie, pour désigne le procédé de fabrication d’un produit.

Logo Écurie des vallons de la tour par Faustine Gauchet

.

👎🏻  J’ai abandonné ma communication et déserté les réseaux sociaux

Occupés par de nombreux projets et noyée sous toutes les tâches qui en découlaient … j’ai peu à peu disparu des réseaux sociaux pendant plusieurs mois. Postant 4 ou 5 photos de juin à octobre. Les articles de blog, les vidéos youtube et les newsletters se sont fait très rares également.

Un moment « dégoutée » des réseaux sociaux .. je m’aperçois aujourd’hui que le contact avec les autres me manquait. Partager mes aventures avec ceux qui me suivent, mais aussi lire avec plaisir le parcours de celles et ceux qui m’inspirent.

.

👎🏻  Je ne suis pas allée au bout de ma formation

En mars 2021, avec l’argent obtenu grâce au lancement du cours de photographie équine et des tournées photo, j’ai acheté une grosse formation : la BSB Académie. J’avais envie d’investir sur moi : sur mes connaissances, mon savoir-faire et mon entreprise ! Et pourtant, malgré cette grosse somme dépensée, je n’ai pas tenue ces 12 semaines de formation.

Alors certes, ce n’est pas perdu. J’ai toujours les cours, et je compte bien la reprendre la formation ! Mais c’est tout de même un petit coup au moral … se dire qu’on a abandonné et qu’on est pas allé au bout.

.

👎🏻  Un début de burn-out ?

Vous connaissez Icare ? « à trop vouloir voler près du soleil, on s’en brûle les ailes ». Icare devait être mon deuxième prénom pour 2021 🙈.

5 cours de photographie, 12 tournées photos, 80 séances photos, 2 sites internet, 5 logos, 12 semaines de formation, un calendrier … Tous ces projets ont demandés énormément de temps, et d’énergie. Plus que ce que j’avais imaginé. Ma pauvre petite organisation et moi n’étions pas prêtes à encaisser cette charge de travail folle.

Entre juin et septembre, j’ai été en déplacement presque tous les week-end. À peine rentrée qu’il fallait s’occuper des derniers préparatifs du déplacement suivant … Je suis arrivée au mois d’octobre à bout de souffle, complètement cramée, mais avec une montagne de travail.

Charge mentale au maximum, physique au bord de la rupture, stress omniprésent … J’ai fini par craquer.

.

cheval welsh cob au coucher du soleil avec sa cavalière

.

Les leçons tirées, et direction 2022

.

Vous l’avez vu, le bilan de 2021 est plus que mitigé, mais nécessaire. J’ai d’ailleurs suivi un petit workshop de 4 heures, délivré par Aline (The BBoost) et Alexis (Tribu Indé), qui a été un véritable accompagnement pour faire mon bilan !

Mais alors, qu’est-ce que l’année 2021 m’a appris ?

Rien ne vaut une bonne organisation

Je le savais déjà, mais l’ai un peu (beaucoup) oublié en 2021. Alors ma mission tout ce mois de décembre, en plus de rendre toutes les photos à mes clients, a été de préparer au mieux 2022. Et tout particulièrement le premier trimestre ! Et suite au workshop de Aline et Alexis, j’ai repris en main Notion (mon outil d’organisation préféré) pour refaire absolument tout mon espace de travail … un sacré chantier !

.

Limiter mes projets

En 2021, j’ai voulu tester pleins de choses différentes. J’ai lancé des projets dans tous les sens qui m’ont fait me sentir nulle et pas du tout à la hauteur. Car à avoir la tête partout, j’avais l’impression de ne rien faire de bien. Sortir de sa zone de confort, c’est bien ! C’est un challenge, ça nous pousse à nous dépasser. Mais ne faire que ça, c’est se tirer une balle dans le pied. Alors, en appliquant le principe de la Loi de Pareto, le célèbre 20/80, il est temps pour moi de ré-équilibrer ma prise de risques.

2021, c’était 80% de risques pour 20% de confort. En 2022, je me concentre sur ce que je maîtrise (les séances photos) pour le faire encore mieux, et je réduis les sorties de zone de confort.

.

Poser mes vacances, dès maintenant !

Depuis 2020, j’essaye de me fixer des horaires pour travailler. Je fais aussi en sorte d’avoir au moins 1 jour de libre dans la semaine, si ce n’est pas le week-end entier. Mais, je n’ai jamais bloqué de vacances. Pas une seule fois j’ai prévu à l’avance un moment complètement OFF, loin du travail (travail qui se trouve être dans la pièce à côté de ma chambre). Donc en 2022, je prends des vacances ! Je ne sais pas encore quand, ni combien de temps … mais des vacances seront fixées.

.

Se préparer à déléguer

Ça fait un moment que j’y pense, mais peut-être que 2022 sera enfin l’année où je vais déléguer une partie de mon travail. Dès septembre, quand j’ai vu que le travail était colossal et que je n’avais pas la capacité d’encaisser cette charge .. j’ai très sérieusement pensé à déléguer une partie du post-traitement de mes images. Mais j’ai eu les chocottes (oui j’ai 50 ans et alors ?) : trouver quelqu’un et surtout le former va me demander du temps, temps que j’aurais en moins pour le traitement des dites séances. Et surtout, est-ce que j’étais prête à accorder un budget à une tâche que je suis capable de faire ? Mais pour grandir en tant qu’entreprise, évoluer dans la direction que je souhaite, c’est un cap qu’il va falloir passer … un jour … peut-être en 2022 !

cheval lusitanien au galop dans un pré

__________

Et voilà qui clôt mon bilan de l’année 2021. Il est long … mais l’année fut chargée et mouvementée pour mon entreprise et moi. À présent, mon énergie est tournée vers 2022. De nouveaux projets (mais pas trop … la règle des 20/80 on se souvient !), des annonces à venir … et surtout, du plaisir ! Encore et toujours. Car c’est bien ma passion qui donne son âme à mon entreprise, et la fait avancer. Alors pour 2022, je souhaite plus que tout cultiver cette passion de la photographie, du cheval, des animaux et des rencontres … et avancer dans la bonne direction.

👉🏻 Et vous, quelles sont vos plus belle réussites de 2021 ? Aussi bien que perso !

Bonne année 2022 à tous, et à très vite,
Faustine 🌿

Coup d’oeil sur le premier Cours de Photographie Équine

Coup d’oeil sur le premier Cours de Photographie Équine

Dans cet article, je vous propose un retour sur le tout premier cours de photographie équine que j’ai organisé !

.

Le Cours de Photographie Équine, c’est quoi ?

.

Lancé en mars 2021, le Cours de Photographie Équine se déroule sur une demie-journée durant laquelle j’accueille un petit groupe de photographes pour échanger et leurs transmettre mes connaissances. Débutants comme amateurs, nous passons une première partie autour d’une table pour aborder les notions de bases de la photographie, le matériel et enfin mes conseils pour bien mettre en valeur le cheval. Puis, nous partons sur le terrain tous ensemble avec de mettre en pratique ces nouvelles connaissances, et créer de superbes images de chevaux.

.

Le premier Cours de Photographie Équine s’est déroulé sur Toulouse fin mai.

.

Ordinateur et livre du cours de photographie équineUn petit goûter est disponible lors de la partie théorique. Vous repartez chez vous avec le livre résumant tout ce que l’on voit ensemble, ainsi que des petits tirages de mes photographies.

Après la partie théorique, nous nous sommes rendu à 20 minutes de route à l’Écurie de la Tulipe d’Or. Laury nous a accueilli dans sa petite écurie familiale, et nous avons pu avoir des modèles très différents à photographier. Le matin même, je m’étais rendu aux écuries afin de rencontrer Laury, découvrir les lieux et les chevaux, et ainsi me préparer pour accompagner au mieux mon élève Marie lors de la partie pratique du cours.

Nous avons commencé par Tilleliyin, un petit bai à la crinière en brosse qui nous a fait tourner la tête ! Et oui, nous avons commencé par de la liberté dans un pré rempli de fleurs jaunes. Le beau Tilleliyin ne nous a pas déçu avec ses allures de folies !

.

Cheval bai au galop dans un champ de fleurs jaunes

Portrait cheval bai au galop dans un champ

Cheval bai avec la crinière en brosse

.

Portrait de couple cheval-cavalier

.

Nous avons ensuite fait la rencontre de Océane et Kenneth, le cheval avec lequel elle évolue à l’écurie. Un magnifique portugais pie, grand, fin, et avec de magnifiques crins. Lors des Cours de Photographie Équine, je fais attention à prendre des modèles différents et à varier les thèmes. Ainsi, lors d’un cours, nous pouvons photographier des chevaux en liberté, des portraits en main et aussi faire des portraits de couple cheval-cavalier à pied.

C’est ce que nous avons fait avec Océane et Kenneth ! Départ de l’écurie pour explorer les alentours, et faire quelques photos dans les chemins environnant. Océane nous a montré un très beau chemin arboré, où nous avons pu faire de très belle photos !

cheval pie et sa cavalière photo: Faustine Gauchet

cheval pie et sa cavalière dans les bois photo: Faustine Gauchet

portrait d'un cheval pie dans les fleurs jaunes photo: Faustine Gauchet

.

Retour à la liberté ! Cheval seul, en duo et en groupe

De retour à l’écurie, nous avons fait quelques portraits de Kenneth seul, avant d’intégrer un nouveau cheval (avec une nouvelle robe) : Batik, un magnifique pur sang arabe gris ! Et je ne dit pas ça car je suis fan de pur sang arabe, et que la mienne est également grise … 🙄 Forcément, le show était au rendez-vous, et on a pu se faire plaisir !

.

pur sang arabe gris au galop photo: Faustine Gauchet

tête cheval arabe gris cours de photographie Faustine Gauchet

Deux chevaux au galop, cours de photographie équine Faustine GauchetIl n’est jamais facile de photographier des chevaux en groupe, et notamment en mouvement. Mais là, Kenneth & Batik étaient parfaitement ensemble …

.

Pour la fin du cours, nous avons laisser tout le troupeau évoluer dans le pré. Après les grandes galopades, nous avons pu profiter du calme de l’écurie pour observer les chevaux, et profiter de ce moment paisible. Nous nous sommes également promenées dans le pré de Bingo, l’étalon champagne de Laury, qui était en pleine saison de monte, accompagné de 2 juments. Bien loin des clichés que l’on connait aux étalons, nous avons pu le photographier en liberté, tranquille, tendre et doux avec ses juments.

.

cheval pie au galop dans un champ photo: Faustine Gauchet

Backstage cours de photographie équine, photographe et chevaux

jument alezan dans un champ, cours de photographie équine Faustine Gauchet

détail oeil cheval champagne cours de photographie équine Faustine Gauchet

backstage cours de photographie équine Faustine Gauchet, photographe et cheval

.

Forcément, nous rentrons chez nous avec les cartes mémoires pleines ! Beaucoup de belles images créées, et de beaux moments vécus ! Les Cours de Photographie Équine sont aussi de grands moments de partage, et de belles rencontres ! Un énorme merci à Marie qui m’a fait confiance pour le tout premier cours, et à Laury, Océane et Roksan qui nous ont proposés leurs chevaux en tant que modèles.

Une petite vidéo est aussi disponible

 

D’autres cours de photographie ont eu lieu depuis ce premier à Toulouse … d’autres articles arriveront pour vous montrer plus d’images 🥰

.

Je vous dis à bientôt sur le blog,
Faustine 🌿
Nouvelle année, nouveaux tarifs

Nouvelle année, nouveaux tarifs

BONNE ANNÉE 2021 À TOUS 🎉

Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année, qui emboite le pas à une année 2020 compliquée …
Mais qui nous a beaucoup appris malgré tout ! 

.

Aujourd’hui, je suis de retour sur le blog pour le premier article de 2021, et je vais vous parler de mes nouveaux tarifs ! Voilà un peu plus d’un an que j’ai relancer mon activité de photographe indépendante (c’était en octobre 2019).  Après une saison entière de séances photo, malgré le COVID et les deux confinements, j’ai eu le temps de roder ma manière de gérer les séances photos. Petit à petit, mes tarifs ont de moins en moins collés à ma vision, et voilà plusieurs mois que je travaille pour vous proposer de nouveaux forfaits.


cheval cabré avec cavalière en liberté

.

Alors, qu’est-ce qui change ?

.

La principale raison du changement des forfaits, c’est ma volonté d’offrir plus de photos ! Depuis octobre 2019, j’ai fais le choix de moi-même choisir les photographies rendues. Un choix que je ne regrette absolument pas, car il m’a permis d’être fière de CHACUNE des photos que j’ai rendu à mes clients ! Mais, souvent (pour ne pas dire tout le temps), je me suis retrouvée à offrir 1, 2, 3 photos en plus. Parce qu’il était difficile pour moi de faire un choix entre plusieurs images qui me parlaient.

➡️ Les nouveaux forfaits vous proposent un plus grand nombre de photographies : de 5 à une trentaine de photographies pour le forfait « Histoire ».

.

Ensuite, le prix ! Mes nouveaux forfaits sont beaucoup plus abordables. Ma façon de traiter une séance photo ayant changé, j’ai pu ajuster mes tarifs pour vous proposer des séances photo à un tarif plus léger. Et ceci tout en respectant la qualité de mon travail ! Parce que je le répète encore et toujours : je préfère faire de la qualité plutôt que de la quantité.

➡️ Vous pouvez à présent profiter d’une séance photo dès 70€ ! (contre 110€ auparavant) 

.

Vous allez de nouveaux pouvoir choisir vos photos. Pour ce faire, vous retrouver sur mon site une nouvelle page avec vos galeries privées. Vous pourrez alors visualiser les images présélectionnées, puis choisir celles que vous désirez recevoir. Une fois votre sélection faite, je m’occuperai du travail de vos photos (enlever les clôtures, longe, licol, mouches, etc …) avant de vous les envoyer.

➡️ La création d’une galerie privée, pour choisir vos photos.

.

Découvrez les nouveaux forfaits

.

.

Le forfait « Histoire », un pack unique

.

Et enfin, je souhaite faire un petit zoom sur le forfait « Histoire ». Pendant les séances photos, il m’arrive de prendre en photos l’environnement, des détails, des petits moments « OFF » … qui sont difficiles à intégrer aux photographies rendues. Je comprends tout à fait qu’avoir une photo de crin ne soit pas très plaisant sur un forfait comprenant 5 photos rendues. Et c’est pourquoi je pense depuis plusieurs mois à un forfait comprenant beaucoup de photos, pour inclure ces détails qui ne sortent habituellement jamais de mes disques durs.

✨ Le forfait « Histoire » a donc vu le jour. Au cours de notre séance photo d’environ 1h30, nous prenons le temps de faire des images posées, mais aussi quelques détails et des petits moments volés. Dans un esprit « Lifestyle », je créée grâce aux photographies une histoire, que vous retrouverez imprimée sur papier au format 13x18cm. Et pour compléter cette belle séance, vous pouvez accompagner votre forfait de l’option Livre. Vos photographies sont alors compilées dans un livre 30x21cm mis en page par mes soins. Un objet de grande qualité, parfait pour souligner la beauté de votre histoire.

.

livre photo du forfait Histoire nouveaux tarifs 2021

.

Je suis très contente de pouvoir vous proposer ces nouveaux forfaits photo !
Et j’ai surtout hâte de vous rencontrer en 2021 pour photographier vos animaux & vos proches 🥰

Profitez de -15% sur les nouveaux forfaits

en vous inscrivant à ma newsletter (sans spam, c'est promis!)

*L'offre est valable pour toute réservation avant le 31 janvier 2021.
Pour profiter des -15%, précisez l'adresse mail avec laquelle vous vous êtes inscrit lors de votre réservation.

10 choses sur moi ! (spécial anniversaire)

10 choses sur moi ! (spécial anniversaire)

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire ! En ce samedi 22 février 2020, j’ai 25 ans … Un quart de siècle, ça commence à faire. Et pour l’occasion, je me suis dit qu’il serait sympa de vous dévoiler 10 choses sur moi ! Parce que c’est toujours sympa de connaître un peu plus votre photographe. Sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet.

(suite…)