L’expérience d’une séance photo : Carla & Samira

L’expérience d’une séance photo : Carla & Samira

L’expérience d’une séance photo… raconté par le client ! C’est l’article que je vous propose aujourd’hui avec le retour de Carla, qui a fait une séance photo avec sa jument Samira.

.

En février, j’ai réalisé une vingtaine d’interviews dans lesquels j’ai pu échanger avec certains d’entre vous à propos de vos animaux, des souvenirs que vous avez avec eux et des séances photo. Lors de mon échange avec Léna, elle m’a parlé de son besoin d’en savoir plus sur le déroulé d’une séance : Comment ça se passe pendant la séance ? Comment faire si elle est stressée ? Qu’est-ce qui peut arriver si ces chiens ne tiennent pas en place au moment des photos ?

L’idée a fait son bout de chemin dans mon esprit : plutôt que de vous raconter une séance photo uniquement de mon point de vue, je vais vous partager l’expérience qu’ont vécu les personnes que je photographie avec leurs animaux. Parce que ce sont eux les mieux placés pour vous raconter l’expérience d’une séance photo du début à la fin.

.

.

Pour ce premier article, je vous présente la séance de Carla et sa jument Samira. J’ai rencontré ce couple en mai 2021 lors de ma tournée sur la région toulousaine. J’avais déjà échangé avec Carla sur mes réseaux sociaux, et j’étais très touchée d’apprendre qu’elle souhaitait profiter de ma venue dans sa région.

« Je connais ma jument depuis 12 ans maintenant, j’ai énormément de bons souvenirs avec elle mais rien qui restera de visible. J’ai évidemment plein de photos prise à la va vite avec un téléphone mais aucune belle photo de nous deux. J’ai depuis longtemps voulu faire une séance photo pour garder des images des jolis moments qu’on vit tous les jours mais j’ai mis un moment avant de me décider. En faisant faire des photos, je voulais quelque chose qui reste dans le temps et que je garderai toujours avec moi. J’ai quelques photos de Samira et moi en course d’endurance que j’aime beaucoup mais ce n’était pas ce genre de photos que je voulais pour une séance, je voulais vraiment quelque chose qui représenterait notre relation au quotidien. Je ne voulais pas spécialement de photos théâtralisées comme on peut le voir avec des jolies robes et des super poses mais qui ne me ressemble pas vraiment, je voulais quelque chose d’intime, de doux, qui représente tout l’amour que je lui porte. »

.

L’organisation de votre séance photo

Quand vous me contactez pour avoir plus d’informations sur les séances, ou directement pour réserver une date, je vous demande toujours plus d’informations sur votre projet et vos envies pour vos photos. Tout d’abord pour en apprendre un peu plus sur vous et vos animaux, et surtout pour savoir si je peux remplir vos attentes. Il m’arrive parfois de refuser une séance et de vous rediriger vers d’autres collègues qui correspondent plus à vos envies.

Et quand votre choix est fait, nous passons à l’organisation de votre séance. Pour moi, c’est vraiment une étape importante : je comprends mieux votre histoire avec vos animaux, comment est leur caractère, ce que vous faites ensemble, et ce que vous voulez faire pendant votre séance photo. À partir de ça, je vous propose un déroulé pour la séance, par quoi nous commencerons, quels lieux sont propices aux photos et comment bien vous préparer. C’est aussi la première étape pour briser la glace, et se connaître un petit peu avant le jour J !

.

« J’étais un peu stressée avant la séance, je n’aime pas du tout être prise en photo et j’appréhendais que Samira fasse l’andouille et que ça ne donne pas grand chose. Je me rappelle que tu m’avais envoyé peu de temps avant la séance un petit message avec le déroulé de celle-ci qui m’avait beaucoup rassuré, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avant. J’avais aussi quelques craintes par rapport au fait de ne pas savoir quoi faire pendant la séance et d’être mal à l’aise avec l’appareil photo, tu m’avais expliqué que tu te mettais assez en retrait pour qu’on puisse être dans notre bulle et ça m’a vraiment mis en confiance. Tu avais vraiment les bons mots pour rassurer et c’était très agréable.« 

.

Le déroulé de la séance photo

La séance de Carla était la première de la tournée. J’avais un peu plus d’une heure de route depuis mon logement, et je suis passée par des endroits très jolis. La séance était en milieu de matinée. Ce n’est pas mon moment favoris pour les photos, mais lors d’une tournée je dois m’adapter à la distance et aux nombres de places limitées. Par chance, quelques beaux nuages donnaient une belle texture au ciel, laissant le soleil passer de temps à autre.

« Je me rappelle qu’il y avait pas mal de nuages le jour de la séance et tu m’avais expliqué que ça rendait souvent mieux qu’un grand soleil, j’en suis aujourd’hui très contente car ça fait une ambiance onirique que j’aime beaucoup. Samira est une vraie pile électrique, j’avais peur qu’elle bouge dans tous les sens. Vu que tu es très calme et douce on s’est de suite posée toutes les deux et on a pu commencer la séance. Je me rappelle qu’on a commencé dans le jardin, à côté de la cabane dans laquelle je jouais petite, qui est un endroit très arboré que j’aime beaucoup. Je me suis directement sentie à l’aise, Samira était très calme et on était toutes les deux dans notre bulle.« 

On est ensuite parties dans un champ à côté et j’ai vraiment eu l’impression d’être seule avec ma jument et de pouvoir la regarder pour ce qu’elle est vraiment. On a eu un début d’histoire assez compliquée toutes les deux mais aujourd’hui ce n’est que du bonheur et énormément d’amour et je trouve que c’est ce qui ressort le plus dans tes photos. On est restées un bon moment dans le champ toutes les 3 où tu as su nous guider, c’était très fluide et rassurant comme accompagnement.« 

.

Au début de la séance, je vous indique mes petits trucs et astuces pour bien se placer et comment poser, mais surtout je vous dis de profiter de ce moment pour être avec votre animal. Je suis plutôt discrète, j’observe beaucoup et j’attends… j’attends que les choses se passent. J’aime cette idée de vous laisser dans votre bulle, faire les choses que vous faites naturellement. C’est dans ces petits instants que se trouve, à mes yeux, l’essence de votre relation.

.

« On est ensuite passées aux photos de Samira lâchée dans son pré pour faire des photos en liberté. Elle bouge très bien et est très expressive et j’avais vraiment envie de photos d’elle où on la voyait s’exprimer. J’ai beaucoup apprécié le fait que, quand elle a commencé à s’exciter d’être séparée de ses copains, tu as choisi d’arrêter la séance et de faire passer son confort avant le fait d’avoir plus de photos. Je garde vraiment un très bon souvenir du déroulé de la séance et tu as beaucoup aidé à « dédramatiser » le fait de poser devant un appareil photo. »

La liberté est toujours un moment incertain pour moi, car je ne contrôle rien. Je ne sais pas où va aller le cheval, à quelle vitesse, comment il va réagir… mon but est de trouver l’emplacement qui couvre un maximum de possibilités. Quand nous avons lâché Samira, ça a été une explosion que j’avais plutôt anticipée puisque j’ai exactement la même à la maison 🙄  Mais je sais que ça peut vite devenir « trop ». Dès que je sens que le cheval en a assez, où qu’il a besoin de redescendre dans ses émotions, on arrête et cela signe souvent la fin de la séance. On le laisse brouter, où le reprend pour le ramener dans le calme à ses copains… une grosse caresse et un merci de ma part, pour la générosité et le spectacle que le cheval m’a offert, car c’est toujours un moment privilégié.

.

.

La réception des photos après la séance

Pour vous, la séance est finie. Pour moi, ce n’est que la moitié du travail qui est effectué. Après votre séance photo il me reste 3 grandes étapes :

  • le tri de toutes les photos de votre séance ainsi que la sélection des photos que vous retrouverez dans votre galerie pour le choisir les photos finales
  • la retouche des photos que vous avez choisies, que je retravaille une par une (entre 20 à 30 minutes par photo), et qui sont ensuite livrées dans votre galerie privée
  • et enfin l’impression de vos photos, vérifier les tirages et les couleurs et emballer vos photos pour les expédier chez vous.

« J’étais très impatiente de voir les photos finalisées, surtout avec le reel que tu avais posté sur instagram que je trouve magnifique.

.

Le choix des photos a été honnêtement assez complexe, elles étaient toutes plus belles les unes que les autres et variées. J’en ai pris plus que ce que comprenait le forfait tellement je n’arrivais pas à faire un choix. Je trouve ma jument sublime dessus et tu as vraiment su faire ressortir ce que je voulais, à savoir toute la douceur et l’amour que je lui porte. Je les trouve très intense dans les jeux de regard ou dans les postures que tu as su immortaliser. Je suis ravie d’en avoir choisi plus que prévu, je les aime toutes autant les unes que les autres et je trouve qu’elle représente totalement la relation que l’on a avec Samira.

.

Tous mes forfaits pour les propriétaires d’animaux comprennent des impressions (sauf les forfaits « MINI » qui sont organisés dans les écuries). C’était très important pour moi de vous offrir directement des tirages, parce qu’on a tendance à oublier nos photos dans des dossiers une fois qu’elles ont été postées sur les réseaux sociaux… Alors qu’un beau tirage encadré dans votre maison est tellement plus agréable au quotidien 🥰

J’en ai choisi une pour mettre en fond d’écran de téléphone dès que tu as mis en ligne la galerie, que j’ai toujours en fond d’écran depuis. C’était encore mieux de recevoir les impressions papiers, j’aime beaucoup le papier que tu as choisi qui change du papier brillant qu’on connaît d’habitude. L’emballage était très soigné. Je les ai regardé des centaines de fois et j’aime encore le faire aujourd’hui. J’en ai fait encadrer plusieurs qui trône dans mon salon.

.
Je suis ravie du rendu de tes photos et j’ai tout apprécié du déroulé de la séance. Elles sont vraiment à l’image de ce que je voulais, sans fioriture, douces et authentiques. Je vais me répéter mais quand je les regarde elles représentent vraiment tout l’amour que je ressens pour ma jument et si tu repasses dans le coin je referai appel à tes services avec plaisir. »

.


.

Un immense merci à Carla pour sa confiance, et pour avoir pris le temps de raconter sa séance photo en détail. J’espère que ces mots, associés aux photographies, vous ont permis d’en savoir un peu plus sur le déroulé d’une séance photo. Si vous envisagez de faire une séance photo, vous pouvez toujours me contacter pour me parler de votre projet.

.

Avez-vous envie de voir d’autres récits de séance sur le blog ?

Les étapes d’une retouche photo : jeux en carrière avec Oméga

Les étapes d’une retouche photo : jeux en carrière avec Oméga

Aujourd’hui je t’emmène avec moi dans la retouche d’une photographie équine. Ma dernière vidéo « speed edit » (= retouche accélérée) date de décembre 2020, soit plus d’un an ! Et depuis, je pense que mon style a encore évolué. Je te laisse regarder la vidéo si tu le souhaites, et on se retrouve dans l’article pour que je t’explique les étapes d’une retouche photo ⤵️


.

Un petit peu de contexte sur la photo

Cette photo a été prise lors de mon Cours de Photographie Équine, que j’ai donné en Ile-de-France en mars 2022. Malgré un beau soleil le matin, on a eu un ciel très nuageux (et bien épais) durant tout le cours de photographie. Super, car on a pu photographier les chevaux absolument partout… mais moins sympa puisque forcément, la lumière n’était pas très intéressante. Cette photo est a été prise durant la dernière partie du cours, à presque 19h.

Matériel : Canon EOS 5D Mk IV + Canon 70-200mm f/2.8L USM
Exifs : ISO 1000 – 1/1000s – f/2.8

.

1. Recadrage et correction de base

La première étape de la retouche est le développement sur Lightroom. Je recadre légèrement, puis je m’occupe de l’exposition car ma photo est un peu sombre. Je modifie aussi la température car les nuages ont rendu l’image très froide. Je vais essayer de partir sur des teintes un peu plus chaudes, mais pas non plus comme s’il y avait un grand soleil au mois d’août !

étapes d'une retouche photo correction de bases sur lightroom

.

2. Les couleurs sur Lightroom

Entre l’environnement encore neutre (les arbres n’avait pas encore de feuilles), le ciel gris et le cheval de la même couleur que le sable de la carrière : ma photo a assez peu de couleurs. Je retravaille seulement l’orange, le jaune et le vert, en essayant de rendre de la luminosité à l’herbe. J’utilise le Color Grading pour ajouter un peu plus de chaleur.

étapes d'une retouche photo les couleurs sur lightroom

.

3. Retouche localisée avec les nouveaux masques

Depuis la mise à jour de Lightroom 2022 il est possible de faire facilement des masques précis. Notamment avec la sélection automatique du sujet et du ciel. Ici j’ai créé 5 masques : un pour le sujet, un pour l’environnement (autour du sujet), un dégradé radial, un masque pour la couleur verte (herbe) et un masque pour le ciel.

retoucher une photo équine avec les masquages sur lightroom

.

4. Enlever les éléments gênants sur Photoshop

Dès que je passe à Photoshop, je m’occupe toujours des éléments gênants en premier. Là j’ai effacé la clôture sur la partie droite de l’image, ainsi que le bâtiment à gauche. Il n’était pas forcément gênant, mais je trouve la photo beaucoup mieux sans. Puisque je sais le faire, pourquoi s’en priver ? Cette partie était un peu délicate, car j’ai dû recréer la clôture en bois présente dans le fond en faisant attention à sa continuité.

supprimer un élément genant avec Photoshop

.

5. Retouche des couleurs et contrastes (partie 2)

Même si je retrouve les couleurs sur Lightroom, je le refais toujours une seconde fois sur Photoshop. Je trouve les outils sur ce logiciel plus précis, ce qui me permet d’être vraiment pointilleuse sur les couleurs. Sur cette photo, j’ai eu un peu de mal tout simplement car ça me sort totalement de mes habitudes. Et depuis 2 ans que je suis revenue à 100% sur la photo, je me suis créé une vraie routine. Mais c’est ça aussi que j’aime avec les cours de photographie équine que je donne : ils me poussent à sortir de ma zone de confort et me font tester de nouvelles choses !

étapes d'une retouche photo correction des couleurs sur Photoshop

.

6. Faire les finitions avec les masques de fusion

Une fois que mon image me plaît dans sa globalité, je m’attaque aux petites finitions. Là j’ai créé 6 calques de réglages : 3 pour le cheval (niveau + teinte/saturation + balances des couleurs), 1 pour l’œil (courbe) et 2 pour le fond (herbe + forêt). On voit que j’ai redonné un peu de contraste, de couleurs et de chaleur à la photo. J’ai aussi apporté un peu de « définition » à mon sujet.

retouche localisée avec les masques de fusion sur Photoshop

.

Et voilà la retouche est terminée !


.

Si vous avez envie d’apprendre à retoucher vos photos sur Lightroom et Photoshop, je sors ma nouvelle formation de retouche le lundi 4 avril 2022 soit dans 2 jours ! 😱  Je vous montre en détail toutes les étapes (et d’autres en plus) par lesquelles passent mes photographies, pour vous apprendre à retoucher vos photos de A à Z, grâce à une méthodologie complète.

.

.

MISE À JOUR 4/4/2022 :

La nouvelle formation 1,2,3 RETOUCHE est en ligne et visible sur cette page !

Marine & Finwë : un air de Bretagne

Marine & Finwë : un air de Bretagne

Du 18 au 21 août 2021, j’étais présente en Bretagne pour la tournée photo annuelle de la région. J’y ai retrouvé Marine pour une magnifique séance photo équine que je vous présente dans cet article.

J’avais déjà rencontré Marine lors de ma tournée bretonne en 2020, pour une séance photo avec sa chienne Izya. Une séance où j’ai pu témoigner de la douceur de Marine, et son amour inconditionnel envers sa petite berger australien. Alors forcément, j’étais très heureuse que Marine me recontacte pour une nouvelle séance photo, cette fois avec sa jeune jument Finwë.

.

Bain de soleil en bretagne

.

Cavalière et sa jument noire avec en fond la mer et les bateaux

séance photo équine ensoleillée en bretagne

cavalière et sa jument merens noire dans l'eau en bretagne

portrait d'une cavalière et sa jument merens noire dans l'eau en bretagne

.

Marine avait un lieu précis en tête pour sa séance. Nous nous somme rejoints sur une petite digue naturelle entourée de collines. Ce matin là, le ciel était dégagé et d’un grand bleu. Nous avons commencé la séance avec un soleil encore bas dans le ciel, bien que très fort.

Le matin n’est pas mon moment favori pour les séances photos. Je préfère la fin d’après midi, où nous pouvons nous mettre à l’ombre des arbres, et profiter de la magnifique lumière du soleil tombant. Cette séance m’a donc totalement sorti de mes habitudes, aussi bien par l’horaire que le lieu.

Nous avons commencé par une partie à cheval. Je conseille toujours de commencer les séances à pied, mais puisque Marine avait 40 minutes de balade à faire pour accéder à la digue, nous avons profiter que sa jument Finwë soit déjà toute harnachée pour faire les premières photos monté. Sur la digue naturelle mais aussi dans l’eau, car la marée montait très vite à cet endroit. La suite de la séance s’est déroulée à pied.

.

portrait et complicité

.

moment complice entre une cavalière et sa jument merens noire séance photo équine par faustine gauchet

séance photo équine entre une cavalière et sa jument merens noire

jument merens noire au cabré

portrait jument merens noir en bretagne

.

À pied, j’ai pu observer le magnifique travail de Marine avec sa jument. Une connexion forte qui s’est exprimée en toute liberté … Entre jeux en mouvement, et moments complices dans le calme, nous avons pu créer des photographies très différentes en un peu plus d’une heure (car Marine avait choisi mon forfait « PASSION »)

En tant que photographe et cavalière, j’ai adoré cette séance. Pouvoir admirer le lien entre une cavalière et son cheval en liberté est toujours un moment intense, et de toute beauté (pas de licol ou longe supprimées sur ces photos). Mais cette séance photo équine porte aussi en elle une petite essence de Bretagne. Le lieu, le mélange entre la mer et la terre, la présence de bateaux et maisons en fond (que j’évite autant que possible lors de mes séances). Une nature « sauvage », une jument au look rustique et une cavalière dans une magnifique jupe de cavalière (au style plutôt Ibérique je vous l’accorde … mais tout de même !)

J’ai essayé de rester le plus fidèle possible au moment dont j’ai été témoin, tout en restant dans mon style. Les photographies ont été sélectionnées par Marine, qui a réussi mixer photos naturelles et photos plus « posées ».

.

Coucher sur la plage

.

cheval coucher sur la plage avec sa cavalière

jument merens coucher monté sur la plage

jument merens montée en liberté sur la plage séance photo équine en bretagne

Rencontre photo #1

Rencontre photo #1

Le vendredi 31 janvier 2020, nous fêtions les 2 ans du groupe facebook Photographie Équestre. J’ai créé ce groupe en 2018 avec mon amie Victorine (@equestrier), avec pour but la création d’une communauté de photographes équins francophone. C’est un groupe à échelle humaine (147 membres au moment où j’écris cet article), sur lesquels vous trouverez des animations pour apprendre et échanger ensemble autour de la photographie équine.

Donc, pour fêter son deuxième anniversaire, Victorine, Laure (notre modératrice de choc) et moi-même avons proposé d’organiser une rencontre photo dans 3 villes de France. L’occasion de passer du virtuel au réel ! Parce que oui, il est bien là le but premier du groupe : créer des liens entre photographes passionnés.

Je me suis occupée de la rencontre photo lyonnaise, qui a eu lieu le samedi 8 février 2020. Six participantes ont fait le déplacement jusqu’à Lyon, où nous avons été accueillies par Maud aux écuries La Manade (@la.manade), afin de passer une après midi 100% photo et chevaux. Le rendez-vous était donné à 14h, les participantes nous ont rejoint petit à petit, et nous avons commencé par faire un petit tour de table afin de nous présenter en chair et en os.
.

La rencontre en photo !

.
Vint ensuite la partie la plus fun : LES SHOOTINGS ! 📸 J’étais arrivée un peu en avance afin de découvrir nos 3 modèles, et de faire un rapide repérage des lieux afin d’organiser notre après midi. Nous avons commencé par prendre un petit papy alezan en liberté dans la carrière de la pension.

Cheval alezan coucher - Faustine Gauchet

Portrait équin, cheval alezan au soleil - Faustine Gauchet

__________

Nous avons ensuite sorti notre second modèle, Natoire, un bel entier pur sang anglais de 15 ans. Nous avons profité de son énergie pour le lâcher dans un pré et faire quelques photos en liberté.

Etalon pur sang anglais dans la nature - Faustine Gauchet

Etalon pur sang anglais au galop - Faustine Gauchet(vous pourrez apercevoir plus bas une photo de la même action, faite par Denisa, avec un angle totalement différent)

__________

Nous avons continué l’après midi en passant un bon moment avec Nora, une jument pur-sang anglaise de 12 ans … mais surtout la jument de notre hôte Maud ! Fonds noirs et blancs improvisés, portrait en extérieur, liberté dans le manège puis la carrière … Nora nous aura régalé par son énergie folle !

Jument pur sang anglais, fond noir équin - Faustine GauchetNotre fond noir improvisé … L’écurie se prêtait bien à l’exercice, alors pourquoi ne pas tenter ?

Rencontre photo, photographes ensemble - Faustine GauchetEt les filles (Eloïse -assise-, Morgane, Denisa et Elisa) qui profitent de l’immobilité exemplaire de Nora pour faire quelques fonds noirs.

Jument pur sang anglais dans un manège, photographie équine - Faustine Gauchet

Souffle d'un cheval dans le sable - Faustine Gauchet

Rencontre photo : des photographes prenant en photo un cheval - Faustine Gauchet

Jument pur sang anglais qui tire la langue - Faustine Gauchet

Cheval qui cabre, cadré d'un pur sang anglais - Faustine Gauchet

__________

Nous sommes retournés voir Natoire dans son pré pour profiter du soleil couchant et faire quelques photos plus posées … Avant de finir notre rencontre sur un goûter bien mérité (mais je n’ai pas pris de photos, j’étais trop occupée à manger 🤭).

Etalon pur sang anglais au coucher du soleil - rencontre photo - Faustine Gauchet

Détail, oeil d'un cheval - Faustine Gauchet

__________

Et j’en profite pour vous montrer quelques photos réalisées par les participantes ! C’est très intéressant de voir ce qu’on peut produire de différent, tout en étant dans les mêmes conditions (même moment, même mouvement du cheval, même lumière).

Cheval alezan au galop - Denisa Optlova

Etalon pur sang anglais au galop - rencontre photo - Denisa Optlova Vous vous souvenez de ma photo plus haut ? Et bien voici une action similaire prise d’un angle totalement différent par Denisa ! 

Jument pur sang anglais sur fond noir - Morgane Jacob

Cheval dans un manège - Morgane Jacob

Portrait d'un cheval en fin de journée - Morgane Jacob

Cheval et son propriétaire faisant un bisou - Denisa Optlova

Merci à Denisa (@denisa.foto) et Morgane (@mjcb.photos) de m’avoir envoyé quelques photos !
(cliquez sur les noms pour suivre leurs comptes instagram !)

Cette rencontre photo fut une magnifique expérience ! Je suis très contente d’avoir pu rencontrer des personnes a qui je parle depuis longtemps sur internet. Faire des photos en groupe, ce n’est pas forcément facile … Et j’étais plus concentré sur l’organisation et le bon déroulé de la rencontre que sur le fait de prendre des photos. J’espère que les filles se sont autant amusées que moi et je suis certaine qu’une seconde édition aura lieu dans les mois à venir.

Merci d’avoir pris le temps de lire,

À très bientôt, 
Faustine 🌿